Quartier Neder-Over-Heembeek

Le Groupe Culture

« La culture c’est ce qui est commun à un groupe d’individus, ce qui le soude ».

Les activités des acteurs de la coordination sociale :

  • Rencontrer les gens et déterminer leurs besoins,
  • Offrir des réponses individuelles et factuelles.
Ensemble ils expriment le besoin de re-tisser les liens !

 

La Culture à Neder-Over-Heembeek

L’Histoire de la Culture à Heembeek.

Nous n’allons pas remonter dans l’histoire des origines de Heembeek, dont il faut tout de même rappeler que son appellation HAIMBECHA est Franque, de ces envahisseurs qui ont chassé les romains de nos contrées et puis on donner le nom de France à nos voisins gaulois.

Revenons plus simplement en 1935, quand fut inaugurée la grande église réunissant sous un même toit les paroissiens des deux églises d’Over- et de Neder-Heembeek.  Celle de Neder ayant brûlé lors d’un orage en 1932, cela donnait l’occasion de réunir les deux communautés paroissiales en une,  alors que les deux communes avait été réunies en 1814 par Napoléon.

De ce fait, l’église Saint-Nicolas a été désacralisée et laissée entre les mains de la commune. C’est ainsi que notre historien local, Jan Verbesselt, a saisi cette chance pour faire de ce bâtiment un musée folklorique qu’il tint jusqu’au milieu de la guerre de 1939 à 1945.  Après cette guerre c’est Monsieur Jules Roland qui remplaça ce musée en maison de la culture de Bruxelles où il tint de nombreuses expositions de peintures et de sculptures.   Parfois même la musique s’y est fait entendre (malgré sa mauvaise acoustique) et une pièce de Michel de Ghelderode y fut aussi jouée ! Jusqu’au jour où la ville de Bruxelles demanda à Monsieur Jules Rolland de céder la place au profit de l’échevinat de la Culture.

Ce fut alors que les travaux d’adaptation furent entrepris. Des tuyaux de chauffage envahirent l’église en détruisant le charme de ses voûtes.  Au moment même de la finition de l’installation électrique, des scellés furent apposés par la Commission Royale des Monuments et des Sites interdisant toute intrusion dans l’église.

Pendant ce temps, un groupe de Heembeekois  des communautés néerlandophones et de francophones s’évertuaient à mettre sur pied un projet culturel qui était sur le point d’aboutir puisqu’il avait été jusqu’à conclure les statuts d’une ASBL que la ville de Bruxelles s’apprêtait à reconnaître.   Puis le temps s’est écoulé permettant non seulement de faire des fouilles ou résultats importants mais aussi de remettre toute l’Église en bon état avec des adaptations heureuses.

Maintenant malgré des reports régulièrement annoncés, nous approchons d’une date d’ouverture où nous pourrons enfin contempler un édifice prêt à accueillir ce grand projet culturel pour Heembeek.

La loi prévoit qu’il ne peut y avoir qu’un seul centre culturel par commune mais comme la ville de Bruxelles à une forme si particulière qui comprend d’anciennes communes, une exception lui a été accordée.  C’est ainsi que ceux qui sont à l’origine de la maison de la culture à Laeken on pu créer dans l’ancienne maison communale La Maison de la création, qui assure dès maintenant la tutelle du centre culturel de Heembeek. Maintenant 5 Centres Culturels existent à Bruxelles et le tout dépend de la Cocof.

La Maison de la création possède des équipes à Heembeek.  Nous espérons toutefois que les besoins de participation des heembeekois dans la culture, comme ils ont pu en donner la preuve sans aucune aide extérieure au quartier, que ce besoin de participation soit accepté, réalisé pour le plus grand bienfait du quartier.