Quartier Neder-Over-Heembeek
Chargement Évènements

← Retour à Évènements

BRAVVO – La Médiation Sociale

Informations
Secteur d’activités Prévention, jeunesse, médiation sociale
Contacts
Adresse Rue Laskouter 1A, 1120 Bruxelles
E-mail hafsa.hannad@bravvo.org
Téléphone 0496/27.69.88

A Bruxelles comme dans d’autres villes, les habitants aspirent à vivre bien et en sécurité dans leur quartier. Certains lieux posent de nouvelles questions, auxquelles la police, l’enseignement ou les services sociaux ne peuvent répondre seuls.
Il s’agit de trouver de nouvelles façons de travailler.

La prévention globale, intégrée est une solution durable et pertinente pour lutter contre l’insécurité et augmenter la qualité de vie. Elle se traduit par une politique qui, plutôt qu’un travail isolé, associe les projets et les actions.
L’idée : fournir une réponse adaptée et évolutive aux demandes des populations et aux défis urbains. Le tout en privilégiant les « bonnes pratiques » professionnelles, une qualité de service au citoyen et une approche globale de la qualité de vie en ville.

BRAVVO compte sur le concours de plus de deux cents quarante travailleurs de terrain engagés afin de développer, en partenariat avec tous les autres acteurs sociaux et économiques (dont le CPAS), des actions à travers cinq axes majeurs de travail : la prévention des conflits, la prévention par la présence dans les quartiers, la prévention sociale et citoyenne, la prévention par les mesures et peines alternatives, la prévention par la qualité de vie.

L’axe Jeunesse et citoyenneté

Le travail de l’axe Jeunesse et citoyenneté vise à offrir une prise en charge spécifique et à donner, dans la mesure du possible, des moyens d’accès à l’exercice de la citoyenneté et de responsabilisation. Les projets sont aussi divers que variés : activités ciblées sur les jeunes au sein des quartiers précarisés, accueil des sans-abris, prise en charge des toxicomanes via les partenaires, etc.

L’axe Prévention par les mesures et peines alternatives

Le Service d’Encadrement des Mesures Judiciaires Alternatives (SEMJA)
accompagne les personnes condamnées à des peines alternatives.
Les services de BRAVVO se coordonnent également pour proposer l’alternative
la plus adaptée à l’enrôlement de l’amende administrative.

L’axe Prévention des conflits

Nos différents médiateurs tentent de maintenir ou de rétablir une cohabitation harmonieuse dans la Ville, les quartiers, les écoles ou entre propriétaire et locataire. Un juriste vous propose également de régler vos situations de nature juridique hors de la sphère judiciaire.

L’axe Prévention par la présence dans les quartiers

Il s’agit de la grande équipe des gardiens de la paix. Ces nouveaux métiers de la sécurité visent à combattre les incivilités et à instaurer une convivialité dans les quartiers par la réappropriation de l’espace public.

L’axe Prévention par la qualité de vie

Quant aux projets de la Prévention par la qualité de vie, ils ont pour objectif l’amélioration des conditions de vie des habitants telles que les logements ou l’aménagement de leurs abords en passant par les projets de techno-prévention.

La cellule socio-culturelle

Ce projet complète l’offre de service de BRAVVO et de ses partenaires en matière de prévention et vise à utiliser l’accès à la culture comme outil de lutte contre l’exclusion sociale.

Notre mission : fédérer

L’ASBL BRAVVO est le maillon central depuis 2004 de cette politique, encore récente, de prévention de la Ville de Bruxelles. Son objet social stipule qu’elle a pour mission « d’intensifier la prévention dite intégrée ». Les actions qu’elle programme doivent s’articuler selon « une approche visant à aborder un phénomène, une problématique dans sa globalité et via différents instruments, acteurs et mesures cohérents et harmonisés, axés tant sur la prévention, la répression que le suivi ».

Les actions proposées se traduisent en mesures sociales, axées sur les causes de l’insécurité (« prévention sociale ») ou techniques (« prévention situationnelle »). Elles visent à combattre les dimensions de l’insécurité, tant réelle que subjective.
Concrètement, cela signifie qu’une structure comme BRAVVO peut traiter un problème dans un quartier par différents angles : un accompagnement social, des conseils techniques, en tentant de rétablir le dialogue, en informant et rassurant les habitants, en les aidant à réaliser un projet, en accompagnant les jeunes dans le cadre d’un projet structuré.

 

  • Aucun résultat trouvé.